prix des moulins romains

  Lors de la grave crise inflationniste et monétaire de la fin du IIIè s. , l'empereur entreprend une réforme du numéraire mais aussi une tentative de blocage des prix (et salaires): c'est "l'Edit du Maximum" qui fixe en effet (avec des résultats plus que mitigés) le prix maximum qui pouvait être pratiqué pour chaque objet ou service. Cet édit de Dioclétien date de l'année 301 apr. J.-C.

Voici les prix maximum qu'il fixe pour les différents types de moulins :

Cou t moulin diocle tien 301 ad

   Voici le passage sur les MOULINs dans l'une des versions de l'edit de Dioclétien :

factam tornatam / d[e] molis   /   [m]ola   caballaria   sin(e)   lapidibus   |(denariis) mille q[ui]ngentis / [mol]a sinalis |(denariis) mille [duc]entis quinquaginta / [mola] aquaria |(denariis) duobu[s] milibus / mola manualis |(denariis) ducen[ti]s quinquaginta

 

source : http://droitromain.upmf-grenoble.fr/Constitutiones/maximum_CIL.html

andare all'iscrizione di Aphrodisias (CIL III, pp. 2208-2209). Visto che è molto lunga, fare "ricercare" (F su mac), digitare "mol" e fare "seguente": lo si trova dopo 1 o 2 occorrenze.

 

 

 

 ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Stèle reproduisant un extrait de l'Edit du Maximum 

(musée Pergamon de Berlin, source : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89dit_du_Maximum )

Edict on maximum prices diocletian piece in berlin

Data ultimo aggiornamento: 16/11/2014